Lionel Etienne

La ville aux vers

« 1 of 12 »

Chaque année, 330.000 tonnes de déchets ménagers passent les portes de l’incinérateur de la Région de Bruxelles-Capitale. Un peu moins de la moitié de ces centaines de milliers de tonnes de sacs blancs sont des déchets organiques, valorisables, qui partent ainsi en fumée.
Pendant que les sacs brûlent, plus de 150 composts collectifs se sont établis sur tout le territoire de la région, souvent adossés à des jardins partagés, des projets de quartiers ou d’écoles. Ces citoyens composteurs par la maîtrise de cycles de transformation enrichissent le sol bruxellois et leur vie de quartier d’un terreau fertile.